Photos © Bruit de Lire / Patrice Normand

Depuis 1988, les générations de lycéens se succèdent pour lire et élire leurs lauréats.

L’association Bruit de Lire vous invite à découvrir ou redécouvrir les romans primés !

2016 - Petit Pays - Gaël Faye

1992, au Burundi. Gabriel, mi-français, mi-rwandais, vit une enfance heureuse entre sa famille et ses copains. Mais son quotidien paisible vole en éclats quand les massacres ethniques touchent sa famille rwandaise et gagnent sa ville. Un roman autobiographique : Gaël écrit l’histoire de Gabriel d’une plume colorée, mêlant pittoresque et tragique.

Première édition : Grasset

2015 - D'après une histoire vraie - Delphine de Vigan

À la suite du succès de son dernier roman, Delphine s’interroge : doit-elle poursuivre dans la veine autobiographique ou retourner vers la fiction ? Elle rencontre alors L, qui va se montrer très envahissante. Jouant avec les codes de l’autofiction et du thriller à la Stephen King, Delphine de Vigan s’amuse en se jouant de nos (in)certitudes…

Première édition : JC Lattès

2014 - Charlotte - David Foenkinos

Artiste peintre allemande d’origine juive réfugiée en France, Charlotte Salomon est raflée à Nice en septembre 1943. Elle a 26 ans, elle est enceinte. Après Drancy, c’est la déportation vers l’Est. En un récit atypique, dont il est le récitant, David Foenkinos reconstitue magistralement le parcours de vie ténébreux de Charlotte.

Première édition : Gallimard

2013 - Le quatrième mur - Sorj Chalandon

Monter Antigone d’Anouilh en 1982 au Liban, en impliquant, symboliquement, des acteurs de toutes les confessions impliquées dans le conflit, tel est le pari de Georges. Ce projet utopique de trêve et de réconciliation, le temps d’une représentation, se heurte à la réalité. Un roman qui témoigne de la tragédie d’une guerre implacable.

Première édition : Grasset

2012 - La vérité sur l’affaire Harry Québert - Joël Dicker

New York, 2008. Confronté aux affres de la page blanche, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, ne parvient pas à respecter le contrat passé avec son éditeur. Harry Quebert, maître et ami de Marcus, est, lui, accusé du meurtre, en 1975, d’une jeune fille de 15 ans. Marcus décide d’enquêter. Un thriller vertigineux mais aussi une œuvre de dévoilement sur certains travers de l’Amérique.

Première édition : Fallois

2011 - Du Domaine des Murmures - Carole Martinez

En l’an 1187, emmurée pour un « oui » refusé, Esclarmonde oppose la force de sa foi à la brutalité du monde profane. Sa parole témoigne de la violence dans un siècle de guerres et de croisades. La Bourgogne du XIIe siècle revivifiée par la poésie et la sensualité de l’univers merveilleux de Carole Martinez. Un roman d’une douloureuse douceur.

Première édition : Gallimard

2010 - Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants - Mathias Enard

À la demande du sultan Bajazet, Michel-Ange arrive à Constantinople le 13 mai 1506 pour y construire un pont sur la Corne d’Or. Mais c’est surtout un pont symbolique et culturel, entre l’Orient et l’Occident, la Renaissance et notre monde moderne, que Mathias Énard élabore, à travers son écriture, parcourant les pensées et les déambulations de son personnage, esthète et érudit.

Première édition : Actes Sud

2009 - Le Club des Incorrigibles Optimistes - Jean-Michel Guenassia

En 1959, Michel a douze ans. Il est passionné de baby-foot, de lectures, de photo. Il fait son apprentissage de la vie dans l’arrière-salle d’un café où il découvre un drôle de club d’échecs constitué d’une poignée d’hommes qui ont franchi le rideau de fer. Chronique sociale des années 60, sur fond de guerre d’Algérie, un roman de formation riche d’intrigues traitées dans un rythme soutenu.

Première édition : Albin Michel

2008 - Un brillant avenir - Catherine Cusset

Quatre parties en trois époques, de 1941 à 2006. Elena et Jacob émigrent de Bessarabie roumaine à New-York, fuyant l’emprise familiale, l’antisémitisme et le déterminisme social. Le fils aimé, Alexandru, doit avoir « un brillant avenir ».  Mais il rencontre Marie, indépendante et française. Un récit dense, dans une écriture sans fard.

Première édition : Gallimard

2007 - Le rapport de Brodeck - Philippe Claudel

Dans un village perdu dans les montagnes, près d’une frontière d’où est venue la guerre, Brodeck est chargé d’établir un rapport sur les circonstances qui ont entraîné la disparition d’un mystérieux inconnu. Mais c’est finalement sa propre vie que Brodeck reconstitue, à travers celle de l’Autre, de façon diffuse et émouvante. Et entre son histoire et notre Histoire, il y a bien des rapports.

Première édition : Stock

2006 - Contours du jour qui vient - Léonora Miano

Maudite et rejetée par sa mère, Musango, 9 ans, est à l’image de son pays, le Mboasu ; pays imaginaire, certes, mais qui rappelle ce que l’Afrique peut connaître de plus sombre. Victime de la guerre, de la prostitution, de toutes les violences, Musango va pourtant relever la tête. Un roman initiatique dans lequel s’entrechoquent une cruauté terrible et une écriture lumineuse.

Première édition : Plon

2005 - Magnus - Sylvie Germain

Magnus, c’est l’un des nombreux noms que va prendre le héros, qui passe sa petite enfance dans l’Allemagne nazie, à la recherche de son histoire et de son identité, enfouies dans sa mémoire. Sa quête deviendra errance, de l’Angleterre à la France, en passant par le Mexique. Un roman initiatique dont l’écriture puissante et poétique ne nous laisse pas indemnes.

Première édition : Albin Michel

2004 - Un Secret - Philippe Grimbert

Né après la seconde guerre mondiale, le narrateur, enfant, s’est inventé un frère aîné. Confronté aux non-dits, il se forge une histoire officielle et idyllique de ses parents. Mais après la révélation d’un bouleversant secret, un autre récit livre la vérité sur ce frère fantôme. Un roman autobiographique qui renvoie à l’occupation et dont l’écriture devient un travail de deuil.

Première édition : Grasset

2003 - Farrago - Yann Apperry

1973, à Farrago, bourgade perdue de Californie du Nord. Homer, clochard sans famille, vit d’expédients, au hasard de ses rencontres avec d’autres marginaux (Elijah, Duke qui a élu domicile dans une décharge, Ophelia, une putain). Et puis l’épicier Fausto se confie à lui… Un texte rhapsodique, à l’image des vagabondages d’un personnage à la recherche de son propre destin.

Première édition : Grasset

2002 - La mort du roi Tsongor - Laurent Gaudé

Tsongor, vieux roi de Massaba, s’apprête à marier sa fille Samilia au puissant prince Kouame. Mais un autre prétendant surgit, et avec lui le risque d’une guerre fratricide. Alors, pour éviter celle-ci, Tsongor décide de se tuer. Mais cela n’évitera pas la tragédie. Sous la plume de Laurent Gaudé, le conte africain prend une ampleur mythique, universelle, en résonance avec la Guerre de Troie.

Première édition : Actes Sud

2001 - La joueuse de go - Shan Sa

1936 en Mandchourie occupée par l’armée japonaise. Le récit à la première personne d’une lycéenne de seize ans à la recherche de son indépendance alterne avec celui d’un officier japonais âgé d’une vingtaine d’années, épris d’héroïsme. Les deux personnages finissent par s’affronter au jeu de go. Un roman tragique traversé par le sang et la violence des passions.

Première édition : Grasset

2000 - Allah n'est pas obligé - Ahmadou Kourouma

De 1993 à 1996. Birahima, originaire de Côte d’Ivoire, a 12 ans quand débute son histoire. Orphelin, il part, accompagné de Yacouba, un grigriman, rejoindre sa tante au Libéria. Devenu enfant-soldat, il sert différentes factions au Libéria puis en Sierra Leone. Le témoignage terrible d’un enfant confronté à l’insoutenable : une lecture éprouvante mais terriblement nécessaire.

Première édition : Seuil

1999 - Première ligne - Jean-Marie Laclavetine

Cyril Cordouan, directeur des éditions Fulmen, est accablé par l’avalanche des manuscrits qu’il reçoit. Il fonde donc, sur le modèle des Alcooliques Anonymes, un groupe de parole qu’il baptise « Les Auteurs Anonymes ». Polar, roman d’amour, autobiographie, bien des genres sont sollicités et joyeusement subvertis. Un texte jubilatoire qui est aussi une vraie réflexion sur l’écriture.

Première édition : Gallimard

1998 - Mille six cents ventres - Luc Lang

Henry Blain est chef cuisinier à la prison de Strangeways. Lorsque les prisonniers entrent en rébellion, Henry décide de louer aux badauds et aux journalistes son jardin qui donne sur la prison. Opportuniste, manipulateur, Henry nous raconte les péripéties de sa vie mesquine. Une comédie désopilante, délicieusement immorale.

Première édition : Fayard

1997 - Jean-Pierre Milovanoff - Le Maître des paons

1963. À Montpellier, Sacha Malinoff, étudiant en archéologie, s’éprend de Cynthia, mais ne parvient pas à s’en faire aimer. Il se lie avec son frère jumeau et son père, peintre qui se consacre exclusivement à la représentation des paons. Il apprend aussi quel a été le destin du père du peintre. Un livre empreint de désillusion qui est aussi une réflexion sur l’art.

Première édition : Julliard

1996 - Instruments des Ténèbres - Nancy Huston

New-York aujourd’hui : Nada, romancière, tient son journal, tandis qu’elle raconte le destin de deux jumeaux (Barbe et Barnabé) qui vivent, eux, dans le centre de la France sous le règne de Louis XIV. Journal intime et récit d’un fait divers alternent et se font écho. Un texte éblouissant formellement et d’une grande puissance par la diversité des thèmes qu’il développe.

Première édition : Actes Sud

1995 - Le Testament français - Andreï Makine

Aliocha, narrateur et personnage principal, vit en Sibérie. Il accède à la langue française grâce à sa grand-mère Charlotte, d’origine française. Partagé entre deux langues et deux cultures, il cherche son identité, tandis qu’il passe de l’enfance à l’adolescence puis à l’âge adulte. Un roman d’initiation empreint de nostalgie qui est aussi une méditation sur l’écriture et un témoignage historique.

Première édition : Mercure de France

1994 - Belle mère - Claude Pujade-Renaud

1935 : Eudoxie, quarante-sept ans, épouse, suite à une petite annonce, Armand, un sexagénaire qui vit avec son fils Lucien, trentenaire. En 1940, lors de l’exode, Armand est tué. Une relation étrange s’établit, entre Eudoxie et ce beau-fils passablement dérangé. Une œuvre tonique qui démontre que les bons sentiments ne font pas nécessairement de la mauvaise littérature.

Première édition : Actes Sud

1993 - Canines - Anne Wiazemsky

Alexandra obtient de son ancien amant, metteur en scène génial et caractériel, un rôle dans Penthésilée de Kleist. Les répétitions ont lieu à Paris et la représentation à Avignon. On se déchire sur scène mais aussi dans la réalité. Anne Wiazemski nous fait pénétrer dans l’arrière-boutique d’une création théâtrale à travers une intrigue fiévreuse.

Première édition : Gallimard

1992 - L'Ile du lézard vert - Eduardo Manet

Un récit en trois parties (trois étés, de 1948 à 1950). Le héros, Chino, a quinze ans en 1948 et vit à Cuba, l’île du lézard vert. Trois rencontres décisives – Gipsie, la trentenaire aux mœurs libres, Lohengrin, l’ami plus mûr et Manuel, le militant communiste – marquent son passage de l’adolescence au monde adulte. Une œuvre ample, foisonnante, située dans un cadre à la fois sensuel et étouffant.

Première édition : Flammarion

1991 - Les Filles du calvaire - Pierre Combescot

Un quartier parisien populaire avec sa population plus ou moins recommandable. Et puis un bar-tabac tenu dans les années 70 par Madame Maud qui a déjà pas mal roulé sa bosse (Tunis, Paris sous l’Occupation..). Le Cirque d’hiver aussi tout près du bistrot. Une intrigue foisonnante sublimée par une langue à la saveur inimitable.

Première édition : Grasset

1990 - Le petit prince cannibale - Françoise Lefèvre

Une mère se consacre à son fils autiste, son petit prince cannibale, puisqu’il dévore tout son temps. Un temps qu’elle n’a plus pour écrire l’histoire de Blanche, la cantatrice mal-aimée atteinte d’une terrible maladie. De cette histoire on n’aura que des bribes qui se mêlent au récit d’une vie, bien réelle celle-là. Un texte fort, dérangeant, sans concession, à l’écriture vibrante.

Première édition : Actes Sud

1989 - Un grand pas vers le Bon Dieu - Jean Vautrin

1893, en Louisiane. Edius Raquin, aux lointaines origines normandes, mène une vie difficile de pionnier. À sa suite, deux générations se succèdent (jusqu’en 1920) : sa fille Azeline épouse un hors-la-loi, et son petit-fils, Jim, nous entraîne vers La Nouvelle-Orléans, le blues et le ragtime. Un roman plein de rebondissements, écrit pour partie dans la langue savoureuse des cadjins.

Première édition : Grasset

1988 - L'Exposition coloniale - Erik Orsenna

Gabriel, le narrateur, né en 1883, est élevé par son père Louis, homme à femmes, et sa grand-mère Marguerite, femme d’un seul homme. Tous trois rêvent empire colonial. On traverse le siècle (les deux guerres mondiales, l’Indochine…) et l’on passe d’un continent à l’autre au gré d’une intrigue riche en rebondissements. Un roman débridé et débordant de fantaisie.

Première édition : Le Seuil